U.S.S. BOTANY BAY

mardi 19 août 2008

la route du rhum

Bouteille de rhum "artisanale"... macérée depuis plus de 15 ans... avec litchi, vanille, raisins secs... On peut y mettre ce qu'on veut finalement... À consommer avec modération... ou pas...

On laisse dedans les divers items rajoutés... et on rajoute du rhum blanc au fur et à mesure qu'on l'utilise...

PS : Le mien est en cours de macération... semble déjà prometteur ^^

mardi 12 août 2008

gamelle

RIZ CANTONAIS CLASSIQUE (version Kylie KWONG)

On commence par de l'huile d'arachide dans le wok.
Dans lequel on fait frire 4 œufs légèrement battus qu'on réserve ensuite sur du papier absorbant.
Dans l'huile on fait alors revenir :

  • Gingembre haché
  • 4 gousses d'ail haché
  • 1 oignon blanc émincé
  • Un peu de gros sel (pour faire sortir les saveurs)
  • Enfin un peu de sucre pour un discret goût caramélisé

Rajout d'un peu de lard fumé en dés avec :

  • Vin de cuisson chinois
  • Sauce de Soja
  • Riz déjà cuit au préalable

À la toute fin, on mélange le tout avec de la ciboule coupée en rondelles
et les œufs... Servir en bol avec des baguettes pour ne pas dévorer le tout trop vite !


Idéal pour se confectionner une p'tite gamelle à la CLEA

lundi 4 août 2008

Ma copine Kylie

Magnifique ouvrage saga que je recommande à tous...
Bien sûr il faut causer un peu l'english...


La couverture du mien... Lucky me!

mercredi 23 juillet 2008

Le 4/4 des Familles

  • 600g de sucre
  • 450g de beurre demi-sel
  • 600g de farine de blé (#45)
  • 600g d'œufs (3-4)
  • Extrait naturel de vanille
  • 2 levures chimiques

Préchauffer le four à 180°C

Mélanger le sucre avec le beurre presque fondu
Rajouter petit à petit la farine
Incorporer progressivement les œufs selon l'aspect du mélange
Enfin, l'extrait de vanille et la levure chimique

Mettre au four à peu près 45 minutes
Tester la cuisson avec une lame de couteau qui doit revenir sèche

Variantes : avec du matcha ? des petites de chocolat ?
Pour un volume moins familial diviser par deux les ingrédients

mercredi 9 juillet 2008

A Wok In Belleville

Avant ma récente installation dans le XXe, j'allais faire mes courses chinoises chez les frères TANG dans le XIIIe. Désormais, j'irai probablement presque exclusivement à Belleville pour cela... Cette fois-ci, il s'agissait de trouver un wok à "cul rond"... et oui, j'ai du gaz maintenant... J'ai dû faire presque tous les magasins avant de le dénicher dans un coin... un comme je voulais... Hors de question d'acheter un wok avec un revêtement anti-adhésif !! Donc le voilà... bien rouillé et poussiéreux... Quelle importance ? On va le culotter oldschool !

Il suffit de bien frotter... eau + détergeant... une fois prêt, on le fait chauffer très fort avec un peu d'huile... Encore chaude, on jette l'huile et on frotte à nouveau avec des serviettes en papier... on frotte ! C'est fini... On recommence 2-3 fois après les premières utilisations... mais surtout : ne plus jamais nettoyer son wok avec un détergeant ! Sinon, ça gâche tout... On évitera même l'eau... enfin on fait comme on veut... S'il reste quelques petites choses accrochées au fond après une cuisson, ce n'est pas grave... Car comme dit mon maître en cuisine chinoise Ken HOM : "Si ça résiste à de telles températures... ça mérite de rester dans le wok !"

lundi 30 juin 2008

Aubergines au Miso

lundi 26 mai 2008

À la table d'un cuisinier taoïste

Petite perle signée Michael SASO... Recettes simples et rapides...
Testez donc les aubergines à la pâte de soja ! ^^

« La cuisine taoïste est basée sur deux principes : 1. une nourri-
ture simple et bonne et 2. une vie simple et bonne. Les aliments
choisis sont pour la plupart d'origine végétale. On évite la viande,
le poisson, les œufs, l'alcool, le glutamate, le fromage et les graisses.
Cependant, on ne condamne pas ceux qui en mangent. Si de la
viande ou du poisson sont servis à un banquet, le taoïste en pren-
dra un petit peu de façon à ne pas offenser son hôte. »

vendredi 2 mai 2008

Ceci n'est pas un potimarron

Ce soir, j'ai fait mon premier velouté/soupe au potimarron. Au début on se demande bien ce qu'on peut tirer d'un truc pareil... En fait c'est simple et très bon...

D'abord il faut en acheter un dans une boutique bio... et guetter le regard de la caissière qui sourit et se demande ce que "ce type va bien pouvoir faire avec"... Ensuite il faut le découper en petits dés... Dés qu'on rajoutera aux deux oignons qui fondent dans un peu de beurre... Une fois tous réunis, on mouille avec un peu de bouillon (toujours bio) de légumes... C'est fini dès que la chair du potiron-like est facilement percée par une fourchette... Ensuite on mixe le tout... un peu de poivre... de sel... done. Je ne mets pas les proportions des divers ingrédients exprès... c'est comme ça que je cuisine... au feeling... et puis... au moins comme ça... je ne refais jamais deux fois la même chose.... :s

Dernière étape... retourner à la boutique bio... prendre deux potimarrons cette fois et voir si la fille sourit toujours...

Merci à Sophia pour m'avoir inspiré cette recette...

vendredi 15 février 2008

Evening Miso Soup

vendredi 18 janvier 2008

Trois Champignons