Ils sont loin mes arbres sources de Ginkgo biloba du parc de la Planchette à Levallois-Perret... J'imagine qu'ils ont dû produire leurs graines en masse cette année encore... [1] [2]

Ici, on en trouve peu...
Et puis dans un mini-parc de Salon-de-Provence...
Oh ! Ces feuilles d'Or !

J'avais donc fait mon repérage au préalable et avais prévu le petit récipient qui-va-bien et les feuilles de papier essuie-tout... Contrairement à Levallois-Perret, il n'y a pas de gazon pour s'essuyer les pieds et aider à faire disparaître plus vite l'odeur nauséabonde des fruits déjà en train de se décomposer... S'essuyer les pieds ? Ben oui... C'est avec le bout des pieds que je sépare la chair de la graine pour ne pas (trop) me salir les mains... Il faut y penser car l'odeur est tenace ! Et voilà... On n'a plus qu'à stocker la récolte au frigidaire...